Montier-en-Der 2016, le compte-rendu

Bonjour à tous !

Cela fait plus d’un mois qu’il a eu lieu, mais il fallait que je fasse mon habituel compte-rendu du festival international de la photographie animalière et de nature de Montier-en-Der. Qui était une édition un peu spéciale ! Déjà c’était les 20 ans du festival mais ça j’y reviendrai, mais plus important encore, un ami photographe y exposait pour la première fois, et cette année 2016 était un peu la sienne (de mon point de vue en tout cas !)

Mais avant ça, revenons sur les 20 ans du festival (qui a démarré en 1996 donc, bravo vous savez compter !). Pour cet anniversaire, l’Afpan a beaucoup communiquer là-dessus, ils ont sorti un nouveau site internet qui s’est fait pas mal attendre, ils ont fait une affiche qui dénote de tout ce qu’ils ont pu faire auparavant sans mettre un seul invité particulier en avant, ça peut se comprendre, mais ça surprend (vous l’avez compris je ne suis pas très fan :p). Et même au de là, je m’attendais à plus « d’événements », d’animations ou de détails sur ces 20 ans et j’ai l’impression d’être allé à une édition normale (ou presque). Certes toujours fantastique pour les yeux, avec même des expositions sur l’être humain (pour mon plus grand plaisir) qu’on n’a pas forcément l’habitude de voir à Montier, mais je m’attendais peut-être à une édition un peu plus « spéciale ».

Enfin bref, c’était tout de même un très beau festival et concentrons-nous sur le plus important, les photos et leurs photographes :)

On commence à le remarquer depuis deux ou trois, au-delà des 2 grands sites principaux (COSEC et Chapiteau) les photographes sont de plus en plus « rangés » par catégories dans les différents lieux d’expositions. Cette année la macro était à la salle St Berchaire, l’Afrique à la fondation Lucy Lebon, paysages et montagnes au foyer rural de Giffaumont… Je ne sais pas trop pourquoi j’en parle, mais c’est un constat… Je ré aborderai ce sujet d’ici quelques années ;)

Ce qui m’a énormément plus cette année, c’est justement les différentes expositions sur les peuples qu’il y avait au COSEC. Si vous me connaissez, vous savez que je ne suis pas photographe animalier et que je donne plus dans la photo « humaine », et les expositions visibles au COSEC mon réellement émerveillées. Les tibétains par Matthieu RICARD, les Nenets par Michel RAWICKI, l’Inde par Denise NICOLINI (très intense) ou encore Xavier ZIMBARO… Mais la série qui m’a le plus éblouie est sans doute celle de Benoît FERON : les portraits du rift

Au chapiteau, j’ai enfin pu faire connaissance avec Jean-Louis ZANINO, photographe voisin de ma région dont j’avais pas mal entendu parlé. Il présentait une jolie série d’arbres en hiver. Ensuite à sa place presque habituelle, sans doute mon photographe nature préféré chez les récurrents de Montier, Thierry VEZON qui présentait également des images d’hiver. (Mon bureau à encore été agrémenté par quelques-unes de ces images :p)

On continue au chapiteau, et on discute un peu avec Jérôme PRUNIAUX qu’on avait rencontré pour la première fois à Namur en 2013 et j’ai une grande admiration pour ces images « magiques » ! Ensuite nous avons Alfred BLAESS, photographe alsacien que j’ai découvert à sa dernière expo de Montier (2014 je crois) de focus stacking d’ailes de libellules. Là, il présentait une série graphique et poétique sur l’eau. Tout comme Jérôme Pruniaux, ses images ont une esthétique qui nous transporte au-delà de la « simple » photo nature !
Dans la partie « jeunesse » du chapiteau, je me dois d’évoquer également la super installation Migration au rythme des saisons de Francis HENGY, Eric MICHALET et Jean-François DEBARNOT ! Bien sûr je passe rapidement sur Vincent Munier et Laurent BALLESTA qui présentaient leur exposition « Adélie – Terre & Mer ».

On passe maintenant à la fondation Lucy Lebon où on ne peut pas ne pas évoquer Tony CROCETTA et ses cadres géants rétroéclairés ! Mais je retiens principalement surtout deux noms : Eric ISSELÉE avec des portraits d’animaux d’une grande intensité (le tirage de son lion était de toute beauté !) et Mathieu PUJOL avec qui on a bien discuté de ses photos de Namibie très originales et variées par rapport à ce qu’on peut avoir l’habitude de voir sur ce pays (en tout cas pour moi).

Je vous note aussi deux autres découvertes : Jacques GRISON au foyer Rural de Giffaumont qui présentait un travail original sur Verdun et les traces laissées par l’histoire. Ainsi que Nicolas UGHETTO qui exposait à la salle des fêtes de Droyes.

Enfin on arrive à la salle Saint-Berchaire, salle dédiée cette année à la macrophotographie avec de très très belles séries ! Une vision « onirique » de la proxi/macro par Laurent FIOL qui donne des images somptueuses. Eric EGEA, spécialiste des gouttes d’eau dans la nature, avec une série moins colorée que celle exposée à Montier y’a 2 ans. Et puis Thomas DELAHAYE et ses papillons !

Et puis voilà enfin le moment d’évoquer David GAULTIER qui présentait sa série « Intimité avec le petit diablotin« . David est un ami, on s’est rencontré grâce à l’ancien forum francophone Megapixel avec lequel on a fait nos premiers pas dans la photographie il y a plus de 10 ans maintenant. Certes ce n’est pas le premier megapixellien qui a la chance d’avoir des images à Montier (Cédric Girard, Walter Barthelemi, Olivier Seydoux, Sandrine Testaz, Frédéric Coutellier… et j’en oublie sûrement), mais 2016 est la première année où David expose, un festival de fleur sur Hyères en début d’année, le Festiv’Art Photo dans le Doubs en mai dernier et Montier-en-Der pour finir l’année en beauté ! Derrière lui depuis longtemps, j’ai contribué à ma façon à son exposition, d’ailleurs pour ceux qui ont lu sa bio sur son stand, sachez que j’en suis l’auteur, donc d’une certaine façon moi aussi j’étais à Montier :) Bref, une grande fierté pour lui et ses magnifiques empuses !

Voilà donc ce que j’ai découvert et retenu de ces 20 ans ! L’an prochain pas sûr qu’on y aille (ça fait déjà 3 ans de suite, on aime bien faire des pauses de temps en temps), mais y’aura bien d’autres festivals et photographes dont je pourrai vous parler ;)

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et à 2017 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *